ActualitesLibertinage

Que  Faure-vi  « arrête de  macroner » !

L’invasion de l’Ukraine par la Russie cristallise l’actualité dans le monde. Ce conflit a totalement éclipsé la crise sanitaire liée à la Covid-19. Certains pensent que Poutine a bombardé définitivement le satané virus avec SATAN2. Les dégâts matériels et le décompte macabre continue. Mais au-delà des énormes dégâts et les pertes en vie humaines qu’il occasionne, le conflit russo-ukrainien a fait naitre de nouveaux mots et expressions dans le lexique ukrainien.

Des noms hommages aux héros de la nation. Des insultes, comme autant de flèches décochées à l’envahisseur. Puis vint le mot « macronete » que l’on pourrait traduire par « macroner ». Ce qui signifie « se montrer très inquiet d’une situation, mais ne rien faire, en fait », selon l’un des lexiques en ligne des mots de la guerre sur Telegram.

« Je macrone, tu macrones, il ou elle macrone… » Le néologisme doit son origine au président de la République française, « dont on ne se souvient pas pour une aide réelle, mais pour ses photos préoccupées de l’Élysée ». Le verbe gagnerait d’ailleurs en popularité en Ukraine. L’expression « arrête de macroner » serait ainsi en train de passer dans le langage courant.

L’expression traduirait ainsi la colère des Ukrainiens à l’égard de la France et Macron en raison de ce qu’ils jugent être un soutien trop faible envers leur pays concernant l’invasion russe. Un contraste avec le soutien appuyé des autres alliés notamment les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Union européenne.

L’expression est née en Ukraine, mais elle va comme des gants à au « Faurevi » qui se montre très peu soucieux aux difficultés quotidiennes que vivent ses concitoyens dans le contexte actuel de crise économique et de vie chère. Alors que les Togolais ne savent où donner de la tête, le jeune doyen et sa minorité pilleuse se montrent tout le temps préoccupés par des sommets et autres conférences internationales. La « batterie de mesures » annoncée, n’a été qu’un coup d’épée dans l’eau.

La seule décision qu’ils ont prise après des semaines de réflexion, c’est la suspension des TVM sur les véhicules de transport. Diantre ! Que lui et sa minorité « arrêtent de macroner ».

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page