ActualitesLibertinage

Des autocrates « Duracell » !

Des dirigeants qui s’accrochent solidement au pouvoir comme des chauves-souris portent désormais le joli surnom de présidents « Duracell », allusion à la pile de la marque Duracell qui garderait, semble-t-il, une longue capacité d’autonomie. En tout cas, depuis longtemps, la publicité a toujours vanté les mérites de la pile Duracell qui durerait beaucoup plus longtemps. Des dirigeants surtout africains fous du pouvoir qui s’accrochent de toutes leurs tripes pendant des décennies au trône sont ainsi comparés à la pile Duracell par nos confrères de l’Euronews. Il faut le dire, l’Afrique explose les records de longévité présidentielle.

Sur la première marche du podium trône Teodoro Obiang Nguema Mbasogo qui est le champion toutes catégories confondues. Au pouvoir depuis 41 ans, le dictateur équato-guinéen était un militaire spécialisé dans la conduite des véhicules avait renversé en 1979 son oncle Francisco Macías Nguema qui sera fusillé. Depuis, il est régulièrement réélu avec un score moyen de 98,19% des suffrages exprimés.

Le bientôt nonagénaire dictateur camerounais Paul Biya, au pouvoir depuis 38 ans, obtient la médaille d’argent. Le plus âgé des chefs d’Etat d’Afrique en exercice, a vu défiler sept (07) présidents américains et cinq dirigeants français dont l’actuel président Emmanuel Macron qui est de 43 ans son cadet. Réééélu en 2018 pour un 8ème mandat, personne ne sait s’il se décidera enfin à prendre sa retraite si « jeune ».

Paul Biya est suivi par l’autocrate congolais, Denis Sassou Nguesso qui cumule 37 ans de pouvoir. Il est le seul dirigeant à parvenir à effectuer deux tranches. Il a été président du Congo Brazzaville de 1979 à 1992 où il a été battu à la régulière dans les urnes par Pascal Lissouba. Mais il revient au trône en 1997 par les armes et s’impose depuis lors à travers des parodies d’élections. Il a été réélu le 21 mars 2021 dès le premier tour avec un score stalinien de plus de 88%. En 2015, il fait sauter le verrou de la limitation du mandat et peut mourir paisiblement au pouvoir.

Yoweri Museveni et Idriss Déby Itno bouclent la boucle des présidents Duracell. Au pouvoir depuis 35 ans, Yoweri Museveni a été  réélu pour un nouveau mandat en janvier dernier et pourrait boucler les 40 ans de règne, avant les prochaines élections générales de 2026. Quant au Maréchal Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 1990 soit 31 ans de règne, il est candidat à sa propre succession pour la présidentielle du 11 avril boudée par ses principaux challengers…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page