Le vieux lion édenté sans crinière…serein

Le vieux lion édenté sans crinière…serein

 

Au Cameroun sous le vieux dictateur octogénaire Paul Biya, les élections se suivent et se ressemblent. C’est le prototype des consultations électorales au Gondwana. Pendant que certains de ses challengers s’agitent et se tortillent comme un beau diable dans de l’eau bénite, -un candidat a même annoncé sa victoire lundi soir-, le vieux lion édenté et sans crinière, lui, est serein, convaincu d’avoir remporté haut les mains la présidentielle. Depuis 36 ans qu’il s’accroche au pouvoir comme une chauve-souris, le patriarche a toujours gagné de manière frauduleusement transparente toutes les mascarades électorales qu’il a organisées. Il n’y a pas de raison qu’il ne surclasse pas ses adversaires lors de ce scrutin, surtout qu’il ambitionne de mourir au trône.

Le vote a été marqué par des incidents au nord-ouest du pays. Trois personnes ont été tuées lors des affrontements avec les spadassins de Paul Biya. L’opposition dénonce des fraudes massives au profit du vieux dictateur qui aurait monnayé les procès-verbaux comme ça se fait au royaume des Gnassingbé. «Après avoir rassemblé et confronté les procès-verbaux que nous avons reçus de nos équipes de coordination,  nous avons constaté que les procès-verbaux validés au niveau des différentes commissions départementales de recensement de votes (…) sont en totale contradiction avec les copies des procès-verbaux remis à nos équipes juste après le dépouillement public des votes », relève un candidat qui a déposé un recours pour l’annulation de la présidentielle.

C’est alors que sont entrés en scène des observateurs alimentaires qui clament sur tous les toits que le scrutin a été aussi transparent que l’eau de roche. Comme le dirait l’autre, l’« élection a souffert d’un excès de transparence ».  « Le scrutin présidentiel du 7 octobre, est crédible, transparent et libre. Il a respecté les principes internationaux en matière d’organisation électorale», soulignent de pseudos experts de la Mission internationale de la société civile africaine pour la paix, la démocratie et la bonne gouvernance (Misca Pdbg). Yakooo !

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =