ActualitesSociété

Conacce Chaplains lance une formation des aumôniers internationaux et juge de paix  des Nations Unies au Togo

C’est la toute première fois au Togo. Conacce Chaplains organise une formation des aumôniers internationaux et juge de paix des Nations Unies dans le pays. Cette formation intense se déroulera du 23 mai au 5 juin 2022 prochains au Palais des Congrès de Lomé, et vise principalement à amener les hommes et femmes à œuvrer pour l’humanité. La formation a été officiellement lancée le mardi 22 février 2022 à Lomé. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 mars prochain et peuvent se faire à l’Eglise « Christ Cité d’Alliance » derrière le marché de Bè.

Après La Côte d’Ivoire, le Gabon, le Cameroun, le Tchad et l’Ethiopie, Conacce Chaplains, une grande organisation d’aumônerie internationale et juge de paix des Nations Unies, pose ses valises au Togo. Objectif principal : travailler avec les hommes et femmes qui ont le désir de toucher et d’impacter des vies à travers leur savoir et leur aide, en les amenant à œuvrer pour l’humanité.

« Cette aumônerie nous donne accès aux prisons pour visiter les prisonniers, aux orphelinats, aux hôpitaux, etc. pour visiter les malades et aussi prendre soin d’eux. Elle ne se limite pas seulement aux œuvres sociales. Elle va au-delà en faisant des hommes et femmes des personnes capables de revendiquer leur droit et qui ont la capacité de parler aux peuples et aux gouvernements », a indiqué le capitaine Noudjo Noumedji Jackie Jackson, chargé de mission de Conacce Chaplains dans la Afrique centrale et Afrique de l’Ouest.

Les responsables de Conacce Chaplains organisent, à cet effet, une formation intense de deux semaines, du 23 mai au 5 juin au Palais des congrès de Lomé. La formation est ouverte aux hommes et femmes d’influence de toutes les couches de la société et spécialement aux pasteurs, aux membres du gouvernement, à l’armée, aux journalistes, aux avocats, aux imams, etc.

Durant ces deux semaines, les participants seront outillés sur les 13 types d’aumônerie. Ils auront à travers des enseignements de divers ordres les armes nécessaires pour cette mission d’aumôniers internationaux et de juge de paix des Nations Unies.

Au-delà de ces enseignements, le message principal que veut véhiculer cette formation est la paix. « Le but même de la création de Conacce Chaplains, c’est pour amener la paix là où il y a le désordre. Donner la vie aux âmes mourantes, faire les œuvres sociales, donner la paix pour l’humanité. Une maison qui n’a pas la paix, il n’y aura pas de joie. Une nation qui n’a pas de paix, il n’y aura pas de joie. Une institution qui n’a pas de paix, il n’y aura pas de joie. Si on n’a pas la paix, on ne peut pas aller dans un orphelinat. Si on n’est pas soi-même en paix, on ne peut pas faire l’œuvre sociale. C’est pour cela que nous insistons sur la paix dans toutes nos formations », a souligné Jackie Jackson.

La formation sera sanctionnée par un diplôme signé par les Nations Unies et une accréditation reconnue également par l’ONU, Interpol, etc. Cette accréditation donne aux participants la possibilité de faire l’œuvre sociale et d’œuvrer partout où ils seront. Les inscriptions sont déjà ouvertes et peuvent se faire au niveau du comité technique d’organisation de l’événement à l’Église « Christ Cité d’Alliance » derrière le marché de Bè. Ce, jusqu’au 15 mars prochain.

Conacce Chaplains est une organisation intergouvernementale à but non-lucratif. Elle est composée d’aumôniers qui sont des hommes et femmes qui acceptent l’engagement d’être des instruments de Dieu dans son processus de restauration de la santé mentale, physique, sociale et spirituelle de l’humanité, en particulier de ceux qui en ont le plus besoin. Membre du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), Conacce Chaplains est fondée par Dr Bishop General Carlos Arroba.

Joël D.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page