Actualites

Le marché international de l’Artisanat du Togo

Le Marché international de l’artisanat au Togo (MIATO) bat son plein sur le site installé sur l’esplanade du Palais des Congrès de Lomé. Ce salon a officiellement ouvert ses portes le lundi 28 octobre 2019, trois jours après son démarrage effectif. Cette première édition a été officiellement lancée par le Premier ministre, Selom Komi Klassou, en présence des membres de son gouvernement et du ministre de l’Artisanat et du Tourisme du Niger, Ahmet Botto. Cette fête de l’artisanat est une occasion pour les artisans togolais et d’ailleurs de mettre en valeur leurs savoir-faire.

Placé sous le thème : « Artisanat innovant, facteur de développement économique et social », ce salon vise à promouvoir le génie des artisans togolais à travers des produits et services artisanaux mais aussi à mettre en valeur les potentialités des artisans togolais et à valoriser les métiers porteurs du secteur artisanal. Pour ce faire, il compte mobiliser 150000 visiteurs et sensibiliser 100000 jeunes sur les opportunités du secteur.

La ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse, Victoire Tomegah-Dogbé a invité les artisans à prendre activement part à cette foire pour permettre à l’artisanat de jouer pleinement son rôle dans le développement du Togo. « Je vous exhorte à vous approprier cet événement pour qu’ensemble nous mobilisions les énergies en vue d’aiguillonner le secteur de l’artisanat à prendre la place qui lui revient et jouer pleinement le rôle qui est le sien dans le processus du développement économique et social dans notre nation», a-t-elle déclaré aux artisans. L’artisanat, faut-il le rappeler, contribue à plus de 18% du PIB et à la réduction du déficit de la balance des paiements de 20%. Il regorge de potentialités en termes de création d’emplois et de richesse. Environ 2 millions d’actifs évoluent dans le secteur de l’artisanat dans notre pays.

Le salon accueille plus de 150 exposants venus de toutes les régions du Togo et d’Afrique, répartis dans 200 stands. 16 corps de métiers sont représentés à cette foire : de la sculpture au textile en passant par l’agroalimentaire, la bijouterie, l’ameublement, la maroquinerie, la tapisserie et autres, le panier du visiteur ne chômera pas. MIATO, c’est aussi une grande audience foraine pour les artisans et leurs ayant droits. Ils pourront, pour ceux qui n’en ont pas, se faire établir des jugements supplétifs et des actes de nationalité.

« En dehors de l’exposition vente de produits, le MIATO entend suffisamment communiquer sur les opportunités qu’offre le secteur de l’artisanat et qui permettent aux jeunes professionnels  

Jules AFANCHAHO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page