Média

Il s’appelait Bernard Kodjo Gonçalves alias Daniel Salem

 

Vivant, il aurait soufflé ses 76 bougies dimanche 5 janvier 2020. Animateur de programmes sur Radio Lomé dans les années 60 et 70, passé par la suite à la Radiotélévision de la Nouvelle Marche (RTNM) devenue la Télévision Togolaise (TVT), Bernard Kodjo Gonçalves y occupa les fonctions de Directeur des programmes avant de se rendre en France où il devint Producteur de magazines sur Radio France Internationale (RFI).

Installé par la suite au Canada, celui qui était sur les ondes des Services de Radiodiffusion du Togo sous le nom d’antenne de Daniel Salem était aussi enseignant, producteur cinéaste, administrateur de sites, ethnologue et éditeur.

De retour le jeudi 14 novembre 2019 au Togo pour y passer ses vacances, le premier Directeur des programmes à la Télévision Togolaise, croisa la mort deux jours plus tard, le samedi 16 novembre, non loin d’Agbodrafo dans la Préfecture des Lacs, renversé par un motocycliste.

Le journaliste et cinéaste Kodjo Gonçalves était de la génération de nombreux et regrettés  journalistes à l’instar de  Didier Eklou, Léopold Ayivi, Félix-Aurélien Boccovi,  Joseph Anani Tshibiaku, Vincent Hobli Agbodo, Ambroise Ouyi Tassane, Amah Nomenyo, Yacoubi Tchatchibara, Yao Ahadé, Bethel Apedo-Amah, Combey Combiete…

Fils d’Agoué Adjigo mais  plus introduit en milieu Ifé à Atakpamé,  la région natale de sa mère, Daniel Salem est inhumé le 8 décembre 2019 au cimetière d’Alogavi dans la préfecture des Lacs.

© Ekoué SATCHIVI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page