ActualitesLibertinage

Des dictateurs célèbres

La renommée de certains satrapes africains, à l’instar de la momie vivante du Cameroun Paul Biya et son compère de la Guinée Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo dépasse les frontières de leur pays et même du continent. Ils sont célèbres en Amérique du nord, notamment au Canada où ils sont connus par les tout petits enfants du primaire. Oui, au Canada, on enseigne aux enfants que Teodoro Obiang Nguema et Paul Biya sont des dictateurs.

Le cours dispensé aux mômes et dont un extrait est partagé sur les réseaux sociaux, a porté sur la démocratie et la dictature. La démocratie étant définie aux enfants comme un régime politique dans lequel le peuple détient le pouvoir de choisir librement ses représentants en fonction de différentes orientations politiques. Quant à la dictature, elle est un régime politique dans lequel le peuple est maintenu sous contrôle militaire et ne détient aucun pouvoir d’influence sur le gouvernement. Le Togo des Gnassingbé sied « faure » bien à cette dernière définition !

Et des exemples de dictatures dans le monde en 2018 ont été listés. Ainsi que les plus anciennes dictatures du monde en 2018. Et justement ici, on retrouve en tête du hit-parade, Teodoro Obiang au pouvoir depuis 1979, suivi de Paul Biya qui trône à la tête de son pays depuis 1982. Viennent ensuite le roi Mswati III de l’Eswatini et l’ancien dictateur déchu du Soudan, Omar el-Béchir…

Teodoro Obiang et Paul Biya sont deux despotes impénitents devant l’Eternel qui se complètent d’ailleurs fort bien. Ils totalisent à eux deux, 83 ans de règne absolu. Paul Biya, 89 printemps, est le plus vieux dictateur encore en exercice sur le continent. Tandis que Teodoro Obiang Nguema Mbasogo explose le record de la longévité présidentielle, 43 ans de règne sans partage à son actif.

Connaissant le goût très prononcé de ces despotes pour le pouvoir, il ne sera pas surprenant qu’ils décident tous deux de rempiler à la fin de leur mandat. Voilà pourquoi ils sont si célèbres. Tristement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page