ActualitesLibertinage

Les lamentations de « PJ » Dussey

Le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, sur une image qu’il a partagée sur ses pages officielles, était presque en larmes face au mur des Lamentations dans la ville sainte, en Israël où il a effectué une visite la semaine dernière. Etait-ce une prière de « repentance » ?

En début de semaine dernière, « PJ » Dussey (Pèlerin de Jérusalem) était en visite officielle en Israël. Plusieurs activités politiques et économiques étaient au menu de cette pérégrination en vue de renforcer la coopération entre Lomé et Jérusalem.

Occasion faisant le larron, le bras droit de Faure Gnassingbé a fait d’une pierre deux coups. Sur des clichés qu’il a partagés sur les réseaux sociaux, on pouvait le voir avec un bonnet des juifs juché sur front contre un mur visiblement en pleine séance de prières intenses.

Le ministre s’est en effet recueilli sur le mur des Lamentations à Jérusalem. Des images qu’il a illustrées avec des versets bibliques.

Le premier verset choisi par « PJ » Dussey est le Psaume 137 V 5 : « Si je t’oublie, Jérusalem, que ma droite m’oublie ! Que ma langue s’attache à mon palis. Si je ne me souviens de toi, si je ne fais de Jérusalem le principal sujet de ma joie ».

Il a ensuite enchainé avec le verset Esaïe 62 V 2 « sur tes murs, Jérusalem, j’ai placé des hardes ; ils ne se tairont ni jour ni nuit. Vous qui la rappelez au souvenir de l’Eternel, Point de repos pour vous ! Et ne lui laissez aucun relâche, jusqu’à ce qu’il rétablisse Jérusalem et la rende glorieuse sur la terre ».

En tout cas, avec tout ce que ce régime fait endurer aux populations depuis des décennies, on se dit que le ministre a « oublié Jérusalem » depuis « Faure » longtemps.  Parfois même, les Togolais se demandent si « Faure-vi » et sa minorité pilleuse ont la crainte de Dieu. Visiblement, ils donnent l’impression d’être plus religieux que le mot, malheureusement cela ne se ressent pas dans leurs actes au quotidien.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page