ActualitesSociété

Religion : Le prophète Maranatha Mashia’h et la chute du président Kaboré

Jugé, condamné et expulsé du Togo en 2017, le prophète Maranatha Mashia’h de l’Eglise Clinique Immanuel Temple du Saint-Esprit (ECITSE), devenue aujourd’hui, TAWIMEN (Tabernacle of Adonaï With Men), continue de faire des prophéties qui se réalisent à court ou long terme. La dernière prophétie concerne la chute de l’ancien président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Maranatha Mashia’h l’avait prévenu et lui avait suggéré la conduite à tenir pour remédier à ce qui sera finalement un coup d’Etat perpétré contre lui. Mais rien n’a été fait en ce sens, selon l’homme de Dieu.

En janvier dernier, le président Burkinabé, Roch Marc Christian Kabore a été renversé par un  putsch. La junte conduite par le Lieutenant-Colonel Damiba, a pris le pouvoir et a officiellement été investi le 16 février président de la transition au Burkina Faso. Et pourtant, l’ex président Roch Kabore aurait été averti par le prophète Maranatha Mashia’h, dans une vidéo qu’il a réalisée le 7 novembre 2020.

« Je fais cette vidéo pour m’adresser au président Rock Christian Kaboré. Je suis de près la politique burkinabé depuis 2010. C’est cette année-là que j’ai reçu des révélations et j’ai tenté de rencontrer l’ancien président Blaise Compaoré. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo qui précède celle-ci, le Seigneur m’a parlé avec précision, de comment Blaise Compaoré devait partir. C’est votre tour parce que vous êtes le garant de la Constitution, garant de tous les Burkinabés. Je voudrais us dire que la paix est tellement chère qu’aucun trésor du monde ne peut l’acheter. Et les saintes écritures disent: quand un peuple s’humilie, il trouve la ferveur de El Elyon, the Mighty Hashem », déclarait le prophète Maranatha Mashia’h, dans une séquence de vidéo dont voici le lien : https://fb.watch/bK4yXV0Xt4/

Le message que le prophète a reçu de Dieu pour Roch Marc Christian Kaboré était clair. S’il se faisait réélire sans aller au dialogue ou à la réconciliation, il ne pourra pas terminer son mandat : « Si vous allez aux élections sans la paix, sans la réconciliation, vous allez certes gagner à une seconde près, mais vous n’allez pas savourer cette joie d’être élu parce que le peuple burkinabé souffre. Et il va se lever contre vous. Votre dignité va être bafouée ».

« Le Burkina pleure parce que ses enfants sont divisés. J’espère  que ce message vous parviendra et que vous allez écouter la voix du grand Hashem El Elyon. C’est lui qui voit le futur.  Je vous dis, si vous n’allez pas à la réconciliation, vous allez gagner à un centième près, mais vous n’allez pas célébrer cette victoire parce que vous partirez comme votre prédécesseur », a-t-il révélé.

Une semaine avant la chute de Roch Marc Christian Kaboré, le prophète Maranatha Mashia’h, affirme avoir demandé à le rencontrer, mais cela n’a pu être possible. « Croyez-moi, avant la chute de Roch Marc Christian Kabore, une semaine avant, par le canal d’un diplomate africain très proche et burkinabé, je lui ai envoyé un message: « Si Roch Marc Christian Kaboré peut venir au Ghana me rencontrer, c’est vraiment important ». Et le diplomate m’a dit que ce ne sera pas possible, je le connais. Mais je vais demander à sa femme, si c’est possible de te rencontrer ou que tu viennes à Ouagadougou ». J’ai dit: « je ne peux pas me déplacer, je ne suis pas un prophète je suis un Nabī ». Et après, silence radio », révèle le prophète. Le 24 janvier plus exactement, le président Kaboré a été renversé.

Dans un nouveau message à l’endroit du peuple burkinabé, le prophète révèle que sans cette réconciliation avec lui-même, les choses iront de mal en pis. Même la transition en cours actuellement n’y pourra rien.

« Sans une réconciliation je vous dis, ne vous faites pas mentir par ceux qui sont là. Parce que ceux qui sont là, une main est avec eux et cette main veut utiliser le Burkina comme base arrière. Ne vous faites pas mentir. Quand on force son destin à être la destinée d’un peuple, on sera manipulé. Ne croyez pas que les gens sont venus pour vous donner la liberté. Oui celui-là sera l’addition et la multiplication de Blaise et de Kaboré. Sauf s’il s’affranchit», précise-t-il. Maranatha Mashia’h insiste que le peuple burkinabé doit nécessairement aller à la réconciliation et après, le pardon et la paix suivront.

Bien avant la prophétie sur la chute du président Kaboré, le prophète aurait prédit la chute de Blaise Compaoré, et depuis septembre 2020, l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Concernant sa prophétie sur le Togo, Maranatha Mashia’h affirme que si cela ne s’est pas réalisé au moment indiqué, cela se réalisera à coup sûr. L’homme de Dieu dit avoir une nouvelle prophétie pour le Togo qui sera révélée dans les prochains jours.

J.D.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page