ActualitesSociété

Distinction du PM Victoire Dogbé en Allemagne : A quand un prix récompensant les efforts du régime dans le domaine des droits de l’homme ?

 

Le premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé serait revenue d’Allemagne avec une distinction couronnant les efforts du gouvernement dans le développement durable. Des distinctions pour bonne gouvernance, respect des droits de l’homme ou encore lutte contre la corruption seraient les bienvenues.

Le séjour « fructueux » en Allemagne de la cheffe du gouvernement togolais, Victoire Tomégah-Dogbé se raconte. Sur le portail officiel de la République togolaise, on peut lire : «Le Premier ministre distingué au Sénat économique allemand ». Dans cet article, il est dit que lors de son séjour européen, le premier ministre a été honoré du Prix Carl Von Carlowitz du développement durable. «La distinction, qui honore le Togo, est une reconnaissance à l’endroit des multiples efforts consentis par le pays et son engagement dans le domaine », précise republiquetogolaise.com.

Le Togo ou plutôt Faure Gnassingbé et son équipe sont honorés par cette distinction et cela va sans doute ressortir lors du prochain Conseil des ministres avec les félicitations du conseil adressé à la cheffe du gouvernement. D’ores et déjà, dame « gouverner autrement » a exprimé son auto satisfecit : « Le gouvernement togolais est convaincu qu’il n’y a pas de développement bénéfique pour les générations à venir sans un réel investissement dans le capital humain. Notre feuille de route en est la preuve ». Ils n’en resteront sûrement pas là, étant de ces gens-là qui ont fait de la collection des distinctions infructueuses une preuve de leur réussite.

Pendant deux ou trois éditions, le gouvernement s’est jeté des fleurs au sujet de ses places dans les classements « Doing Business » jusqu’au jour où tout s’écroule comme un château de cartes. La Banque mondiale, à l’origine du rapport, déclarera que les dés étaient pipés, jetant du discrédit sur le fameux « Doing Business » qui a fait la « gloire » du gouvernement. Ce dernier s’est logiquement défendu en arguant que le Togo ne fait pas partie des pays indexés par les manipulations des données. Si d’autres l’ont fait, qu’est-ce qui empêchait le Togo de le faire quand on sait que le pays est un grand corrupteur, et a déjà démontré sa capacité à embarquer à coûts de millions des personnalités de renom dans des projets mal conçus ?

Jamais au Togo, le gouvernement n’a cherché à décrocher des prix relativement à la question du respect des droits de l’homme. Jamais, le gouvernement n’a voulu s’illustrer positivement dans la bonne gouvernance. Jamais, ils n’ont voulu faire comme les autres pays qui respectent leur Constitution et qui évoluent lentement, mais sûrement en faisant du respect des droits de l’homme un idéal à atteindre. Depuis des décennies, le Togo n’a jamais voulu organiser des élections qui suscitent l’adhésion de tous, même des perdants. Tout passe par la force et toutes les énergies sont consacrées aux projets qui attirent ceux qui veulent s’enrichir dans un pays sous-développé.

Certes, il est vrai que le développement d’un pays passe par la prise en compte du capital humain. Mais il est plus que vrai que toute initiative de développement qui ne prend pas en compte les aspirations populaires est vouée à l’échec. Et quand on parle d’aspirations populaires, le Togo est le premier des pays qui ne s’y intéressent guère. Sur de nombreux plans, les besoins et aspirations des Togolais ont toujours été relégués au second plan, surtout quand il s’agit de questions relatives à la démocratie. Pour le régime, l’essentiel est la conservation du pouvoir, et les prix fantaisistes sont brandis comme des réussites.

S’il est une doléance à formuler, c’est de demander au premier ministre de ramener aussi des prix qui distinguent les gouvernements qui luttent effectivement contre la corruption et qui ont fait du respect des droits de l’homme un impératif absolu. Trêve de ces classements, prix et distinctions qui ne servent qu’à cacher vos nombreux échecs.

G.A.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page