Actualites

La CEDEAO suit la situation ivoirienne de près

 

Communique de la CEDEAO

 

A part le Mali, la Cedeao suit avec attention la situation politique ivoirienne qui se détériore à la veille de la présidentielle d’octobre prochain. Dans une note rendue publique ce 24 août, l’instance sous régionale après avoir fait le point de la situation a réitéré son  réitère son engagement à poursuivre son accompagnement et son soutien au Peuple et au Gouvernement ivoiriens face au défi qu’ils doivent relever le 31 octobre 2020.

La Commission de la CEDEAO suit l’évolution de la situation sociopolitique en Côte d’ivoire, dans la perspective de l’élection présidentielle prévue pour le 31 octobre.

A ce propos, la Commission de la CEDEAO est vivement préoccupée par les événements violents qui ont eu lieu depuis quelques jours et dont ceux qui se sont déroulés à Bonoua et à Divo dans la journée du 21 août 2020, ont même conduit à l’instauration d’un couvre-feu dans ces deux localités. Elle présente ses condoléances aux familles des personnes décédées lors de ces événements, souhaite un rapide rétablissement aux blessés et exprime sa solidarité aux autres victimes des violences.

La Commission de la CEDEAO exhorte tous les acteurs politiques ivoiriens à éviter les violences et à recourir au dialogue et aux voies de droit pour résoudre tous leurs différends. Elle les invite à faire preuve de retenue en toutes circonstances et à demander à leurs partisans et sympathisants à faire de même, de manière à favoriser la création d’un environnement propice à une élection présidentielle apaisée et crédible.

La Commission de la CEDEAO réitère son engagement à poursuivre son accompagnement et son soutien au Peuple et au Gouvernement ivoiriens face au défi qu’ils doivent relever le 31 octobre 2020.

 

La Commission

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page