Sport

Juve : comment être un buteur prolifique ? La réponse de Ronaldo

Dans un entretien accordé à France Football, Cristiano Ronaldo livre les qualités nécessaires pour être un buteur prolifique. L’occasion pour le Portugais d’évoquer son total de plus de 700 buts en carrière et sa rivalité avec Lionel Messi.

A 34 ans, Cristiano Ronaldo a toujours faim. L’attaquant de la Juventus Turin a récemment atteint la barre des 700 buts inscrits dans sa carrière sous le maillot du Sporting Portugal, de Manchester United, du Real Madrid, de la Juventus Turin et du Portugal. Alors quand le Lusitanien est interrogé par France Football sur les qualités d’un buteur, il sait de quoi il parle.

Du talent et du travail

Que faut-il pour être un buteur prolifique ? «D’abord, du talent. Sans cela, vous ne pouvez pas faire grand-chose. Après, le talent sans le travail ne sert à rien. Rien ne tombe du ciel», explique «CR7», réputé pour être un acharné de travail partout où il est passé. «Je ne serais jamais arrivé là où j’en suis sans ma force de travail», poursuit celui qui totalise désormais 701 buts en carrière.

«Sept cents buts, c’est quand même un total impressionnant qui me rend d’autant plus fier que peu de joueurs l’ont atteint…» Cinq seulement : Josef Bican (805), Romario (772), Pelé (767), Ferenç Puskas (746) et Gerd Müller (735 buts). Et s’il devait en retenir un ? «Si vous me demandez de choisir, je dirais le but contre la Juventus : le ciseau retourné (en 2018 avec le Real en Ligue des Champions). Parce que c’est un but que j’essayais de marquer depuis des années», a raconté Ronaldo.

Une rivalité «salutaire» avec Messi

 Le Bianconero a aussi eu la chance d’évoluer à la même période que Lionel Messi, son grand rival. Une rivalité qui lui a permis de se surpasser. «Être l’un en face de l’autre en Espagne nous a permis d’être meilleurs, plus performants… Au Real, je ressentais davantage sa présence qu’à Manchester, donc un peu plus de pression. D’un certain point de vue, ç’a été une rivalité salutaire», reconnaît l’ancien Madrilène.

Eloigné de l’Argentin depuis son départ en Italie à l’été 2018, Ronaldo reste toujours très motivé. «Mon but, c’est de rester jeune en vieillissant. Donc compétitif. Donnez-moi un joueur qui performe autant que moi au même âge, dans une équipe comme la Juventus ?», demande avec assurance celui qui reconnaît que l’obsession des records a été un moteur. «A 19-20 ans, j’ai compris que le football, c’étaient des chiffres, des titres, des records et des buts», assume-t-il. Une conception du football qui peut diviser, mais elle a fonctionné pour lui.

Maxifoot.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page