Sport

2ème journée des éliminatoires CAN Cameroun 2019: Le Bénin tient en échec le Togo (0-0) à Lomé

 

Pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires CAN Cameroun 2019, les Écureuils du Bénin ont tenu en échec les Eperviers du Togo à Lomé sur le score de 0-0. Les Togolais n’ont pas pu trouver la faille face à une équipe béninoise manifestement venue pour jouer le match nul.

D’entrée de jeu, les Eperviers du Togo ont montré de bonnes intentions en monopolisant la balle avec un jeu direct fait de petites passes et de dribbles chaloupés. Emmanuel Adebayor s’est mis en évidence dès la 8ème   minute de jeu, avec une frappe des 30 mètres qui passe malheureusement à côté des buts gardés par Farnolle Fabien. Derrière, on a assisté à une réaction très lente des poulains du coach Michel Dussuyer du Bénin qui ne sont arrivés pas à trouver la faille dans une défense togolaise formée par la paire Djéne Dakonam et Simon Gbégnon.

Après le quart d’heure de jeu, le match s’emballe avec une domination nette des Éperviers. Mathieu Dossevi, Atakora Lalawele, Fodoh Laba, James  Oloufade et Emmanuel Adebayor se mettent en évidence et inquiètent énormément la défense béninoise mais pêchent dans la finition. À la 30ème minute de jeu, le capitaine Emmanuel Adebayor exécute un coup de pied arrêté à la lisière de la surface de réparation du Bénin qui passe juste au-dessus de la barre transversale. Toutes les velléités offensives des Togolais n’étaient pas suffisant pour décourager les Écureuils qui procédaient à leur tour par des contre-attaques. À la 38e minute, Pote Micheal créé une frayeur dans la défense togolaise sur une action de but bien menée, mais le goal Bassa Djeri Sabirou s’interpose. Malgré la volonté des deux équipes de marquer, le score restera nul et vierge jusqu’à la pause.

Les Togolais reviennent des vestiaires plus requinqués. Ils mettent le pied sur l’accélérateur, mais le manque de lucidité et de réalisme empêche l’ouverture du score. Le capitaine du Bénin, Stéphane Sessegnon et ses coéquipiers répondent du tic au tac avec quelques incursions dans le camp togolais, mais la bonne défense des Eperviers bien dirigée par Djene Dakonam tient bon. À la 70ème minute, Razak Boukari cède sa place à Franco Atchou qui apporte de la fraîcheur au jeu togolais. Sur une contre-attaque bien amorcée, Fodoh Laba retrouve son capitaine Emmanuel Adebayor qui n’arrive pas à bien ajuster sa frappe à la 76ème minute. Derrière, le capitaine Emmanuel Adebayor cède sa place à Denke Kévin, qui honore sa première sélection, dans l’attaque du Togo. Les Togolais poussent dans les derniers instants du match sans succès. Un coup franc exécuté à l’entrée de la surface de réparation par Laba dans les derniers instants du match n’aura pas permis aux Eperviers de scorer, laissant ainsi filer une chance de revenir dans la course à la qualification.

A l’issue de cette journée, le Togo se retrouve naturellement à la dernière place du classement.  Les protégés de Claude Le Roy, dont la mission principale est de qualifier le pays pour la CAN 2019 au Cameroun, doivent batailler pour survivre dans ce groupe D. Faut-il le rappeler, la Gambie aussi a surpris l’Algérie en le contraignant au match nul (1-1).

Au-delà du spectacle un peu ennuyeux, il faut dire que l’organisation n’a pas été parfaite. Plusieurs personnes même munies de tickets n’ont pas pu avoir accès au stade, sans oublier la surenchère qui a eu lieu. Le pire a été évité de justesse par les forces de l’ordre qui ont tenu en respect une foule impressionnante qui voulait forcer l’accès au stade.

Le Togo devra cravacher dans la double confrontation à venir face à la Gambie pour espérer rester dans la course pour la qualification à la CAN 2019 qui devra, si tout se passe bien, se dérouler dans le pays de Samuel Eto’o.

Classement du groupe D à l’issue de la deuxième journée.

1 – Algérie 4pts +1

2 – Bénin 4 pts

3 – Gambie 1 pt -1

4 – Togo 1pt -1

Shalom A

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page