Tentative de crime crapuleux d’une bande d’envieux. Les forces de sécurité déjouent un complot contre le Consul James Victor Sossou et un de ses collaborateurs.

Tentative de crime crapuleux d’une bande d’envieux. Les forces de sécurité déjouent un complot contre le Consul James Victor Sossou et un de ses collaborateurs.


Samuel Tchidéou

Le Consul James Viwoto Victor Sossou est un homme qui ne passe pas inaperçue au Togo et ailleurs. Diplomate, hommes d’affaires et homme politique, il a su construire sa vie, ses affaires et son parcours au prix de milles sacrifices. Les obstacles sur sa route il en a connu plusieurs parfois dressés par des gens qui connaît bien qui ont à un moment donné été animé par la jalousie et la haine à la vue de la réussite de cet homme. En politique,  il s’est aussi engagé depuis des années corps et âme dans son parti UNIR occupant une place prépondérante et contribuant à chaque fois à la victoire dans sa localité le Moyen Mono. Dans les affaires on ne compte plus ses réussites.

Lorsqu’il a fallu trouver une entreprise sérieuse pour pallier rapidement à la défaillance de certaines entreprises sur le bitumage de la route Notsè-Tohoun, afin d’éviter un nouveau scandale, c’est à sa société Midnigh Sun que l’Etat s’est adressé et elle a réussi sa mission pour la grande satisfaction des Autorités. C’est d’ailleurs la notoriété de l’homme qui et sa société qui a encore poussé l’Etat à le solliciter pour colmater les brèches du boulevard des armées dont les travaux ont été abandonné par une autre société. On ne saurait revenir ici sur tout le parcours de l’homme et ses réussites. A côté de lui un collaborateur et frère non moins brillant mais discret.  Célestin Aladji Kpoyizoun totalement dévoué et au service exclusif de son frère. Ce sont donc ces deux hommes qu’un réseau de malfaiteurs à la solde d’un certain individu lugubre du nom de Samuel Tchideou s’apprêtait à assassiner.

Selon les faits, c’est d’abord le collaborateur Célestin Aladji Kpoyizoun qui faisait l’objet de menaces de mort incessantes de la part du réseau. Et ces menaces ont pris une tournure d’élimination physique de l’intéressé avec arme à feu déguisé en braquage. Mais peine perdue, la cible était bien sous la protection divine et des ancêtres de sa localité.  Car deux jeunes supposés braqueurs tombés dans les mailles des forces de sécurités le 14 mars 2019 à la frontière Togo-Ghana ont vite avoués qu’ils étaient en fait en mission pour assassiner le Consul et son collaborateur. Ils ont avoué également le nom du commanditaire de cette mission macabre en la personne d’un certain Samuel Tchidéou convoyeur de camion-citerne originaire du canton de Katomé dans le Moyen Mono.


Célestin Aladji Kpoyizoun

Les agents de la sûreté se sont rapidement transportés au domicile de ce dernier qui fut immédiatement mis aux arrêts.  Son domicile a été ensuite perquisitionné. Niant au départ les faits mais confrontés aux preuves, il a fini par passer aux aveux. On apprend que ce mode opératoire c’est-à-dire la tentative d’élimination physique des deux hommes intervient après d’autres tentatives mystiques qui n’ont pas abouti. Il est difficile maîtriser à ce stade les raisons de l’acharnement de cet homme contre le Consul de Slovaquie et son collaborateur. L’affaire est désormais aux mains de la justice qui ne tardera pas à connaître les mobiles. Pour finir il faut dire que la réussite personnelle du Consul Sossou un acteur avec plusieurs casquettes suscitent souvent la haine et la jalousie de certains individus. Vivement que la justice fasse son travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 13 =