Sunday 26 January 2020
Economie

Axxela réaffirme son engagement en faveur de l’industrialisation de l’Afrique de l’Ouest

 

Axxela Limited, la société de portefeuille de gaz et d’électricité à croissance rapide par excellence de l’Afrique subsaharienne, a souligné son attachement à l’industrialisation de la région, par la construction d’infrastructure de son gaz naturel.

S’exprimant lors du récent « Ghana Gas Forum (GGF) » à Accra,   le responsable de vente et de marketing d’Axxela Ghana, Tunde Baba-Agba, a déclaré : «Le gaz naturel est désormais hautement considéré comme une ressource du secteur de l’énergie, et un élément clé orienté vers la création de valeur pour les économies. Nous sommes convaincus que nos initiatives stratégiques et l’expansion de notre empreinte opérationnelle en particulier dans le pipeline virtuel, le traitement et la distribution du gaz et espaces électriques intégrés contribuera à libérer le vaste potentiel des grappes économiques importantes de la région.»

Société de portefeuille Helios Investment Partners LLP, Axxela est un expéditeur désigné de gaz naturel sur le gazoduc ouest-africain (WAGP). La société est également le pionnier en matière de développement et de distribution du gaz naturel dans le secteur privé au Nigeria, délivrant au maximum 80 millions de pieds cubes standard par jour à plus de 175 clients industriels et commerciaux via un vaste réseau d’infrastructures gazières. Avec plus de 280 km d’infrastructures de gazoducs construits, Axxela fournit des solutions énergétiques uniques, principalement à travers ses principales filiales : Gaslink Nigeria Limited, Gas Network Services Limited et Central Horizon Gas Company Limited.

Abordant la collaboration et l’intégration régionales, Senam Gbeho, chef du comité exécutif de « The Gaz Consortium », organisateur de l’événement, a déclaré: «En mettant en œuvre les bonnes politiques et les structures de prise de décision, les ressources en gaz de la région peuvent être le catalyseur qui élimine les niveaux de pauvreté inquiétants. Avec la population combinée et la taille du marché des pays respectifs de la région, une réelle opportunité existe pour exploiter collectivement les ressources gazières existantes, en vertu d’une industrialisation pour la transformation économique et le bien-être social. »

Organisé annuellement, le Ghana Gas Forum (GGF) est une ressource de connaissances indigènes adaptée aux acteurs de l’industrie du gaz naturel ayant des intérêts communs dans l’élaboration des politiques et les efforts de monétisation du gaz au Ghana et dans la sous-région.

Le forum de cette année avait pour thème «Promouvoir des politiques dynamiques vers l’optimisation des ressources régionales de gaz», avec un discours centré sur les questions pertinentes de la politique du gaz qui impacte sur le développement durable du secteur gazier en favorisant une transversalité de compréhension des outils et options politiques.

’Il est important de préserver la proposition de valeur du gaz en tant que carburant relativement moins cher, par rapport à d’autres alternatives. Par conséquent, notre participation active aux tables rondes et notre engagement continu avec les gouvernements à travers le corridor ouest-africain, est essentielle au développement de marchés dynamiques avec un cadre de commercialisation approprié et un approvisionnement en gaz fiable en place », a fait remarquer Baba-Agba.

A.A.

Shalom